F4DBD

Ces quelques lignes ont pour but de me présenter. Je suis Frédérick, un quinquagénaire de 1968. Avec un père ingénieur d’étude en électronique pour Chauvin Arnoux, j’ai toujours baigné dans un univers technique. L’audiovisuel broadcast est mon métier et depuis la fin des années 80 je travaille avec les groupes TF1 et M6 (Production & post-production vidéo).

C’est en 1986, durant mes études, que je découvre l’écoute des ondes courtes (SWL). La radioélectricité devient alors une passion et la suite logique fut de devenir Radioamateur en 1999. Mon indicatif F4DBD m’a été attribué par l’État français après l’obtention du certificat d’opérateur des services d’amateur.

Je suis membre de ces associations de radioamateurs :

Après 21 années passées à Orgeval (78630) d’où j’ai pu contacter par radio plus d’une centaine de pays dont l’Australie, j’habite désormais à…

Saint Léger en Yvelines (78610)
Forêt de Rambouillet – Parc Naturel Régional de la haute vallée de Chevreuse
60km au sud ouest de Paris
ITU zone 27 – CQ zone 14 – DPF région 21 – DDFM 78 – LOCATOR JN08vr

Mon installation radio dans ce nouvel environnement a commencé fin 2020. Cela me permet déjà d’être actif en HF du 80m au 10m avec une antenne Center-Fed de 2x 20m alimentée par 10m de Twinlead. Un mat télescopique permet de placer son centre à 6m, ses extrémités sont à environ 3m de haut.

Comme beaucoup de radioamateurs, je suis télégraphiste (Morse) car ce mode de transmission permet de revenir aux fondements du radio-amateurisme : Utiliser peu de ressources, simplicité de mise en œuvre et efficacité dans les conditions les plus difficiles.
Contrairement aux autres utilisations des ondes radio comme le téléphone portable, la cibi, les radios commerciales, les télécommandes, le WIFI etc. le radio-amateurisme implique la possibilité de construire à titre expérimental des appareils et antennes qui servent à établir des liaisons radio. Seuls les radioamateurs ont ce droit pour un usage personnel et réglementaire. Le matériel qu’ils utilisent fonctionne sur des gammes de fréquences précises et déterminées internationalement. C’est tout l’intérêt de cette activité reconnue mondialement et qui a vu le jour au tout début du XXème siècle .

Bonne visite de mon blog qui ne traite que du radio-amateurisme et que j’alimente à temps perdu avec des sujets variés. Au plaisir de vous contacter sur l’air si vous êtes également radioamateur, ou bien au travers d’un échange de carte QSL si vous êtes écouteur. Si vous n’êtes ni l’un ni l’autre, j’espère que les articles mis en ligne sur mon blog vous auront permis d’entrevoir ce qu’est un radioamateur. Si vous avez des questions sur ces activités, n’hésitez pas à m’envoyer un message.

0 Partages