Jumelage entre radioamateurs

En arrivant à Saint Léger en Yvelines, j’ai remarqué aux entrées du village ces panneaux indiquant le jumelage avec Turners Hill en Angleterre et Marliana en Italie. Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité, j’ai commencé par enquêter pour trouver un radioamateur qui réside à Turners Hill…


En préambule à cet article pour celles et ceux qui ne sauraient pas ce qu’est un radioamateur, voici un lien qui devrait les éclairer : Radio-amateurisme qu’est-ce que c’est ?

Grâce à Internet je suis vite sur la piste de Malcolm Harman alias G3NZP. Devenu radioamateur en 1960, Malcolm a passé la plus grande partie de sa carrière au département de recherche technique de la BBC dans le Surrey et au BBC Transmitter Group à Londres. C’est en 1983 qu’il a rejoint Mercury Communications, l’entité britannique de Cable & Wireless, en tant que responsable des systèmes de transmission satellites.

G3NZP a aussi été instructeur au radio club de sa région, le Crawley Amateur Radio Club où il a formé de nombreux opérateurs. Bien qu’à la retraire depuis 25 ans, il veille au bon fonctionnement des relais GB7MH (Triple mode DMR/D-Star/ Fusion CM4) et GB3MH situés sur le toit de l’église St Léonard à Turners Hill .

J’envoie un e-mail à Malcolm le 6 décembre pour me présenter et savoir s’il est toujours actif. L’attente ne fut pas longue, le lendemain j’ai sa réponse. Il est très heureux de trouver enfin un radioamateur à St Léger en Yvelines, lui qui posait régulièrement la question au comité du jumelage de la commune. Rendez-vous sur l’air est pris pour le 19 décembre à 7h30 TU (8h30 locale) sur 3.775 MHz.

Grégory (F4IMT)

Ce que Malcolm ne sait pas encore c’est qu’en fait nous sommes 2 radioamateurs à St Léger. Grégory ROGER a obtenu son certificat d’opérateur et l’indicatif F4IMT fin 2019. C’est d’ailleurs à cette époque qu’il m’avait contacté par l’intermédiaire de mon blog sans se douter que quelques mois après j’allais habiter le même village que lui. Après avoir informé Grégory du QSO qui s’organise, nous nous retrouvons sur l’air le 19 décembre dernier un peu avant l’heure du rendez-vous avec Malcolm pour notre premier contact radio.

Malcolm (G3NZP) au micro de sa station

Quel plaisir d’entendre pile à l’heure G3NZP nous appeler ! Le report est aussitôt échangé, il est reçu 59 + 10dB et il nous reçoit 59/59 + 5dB dans de bonnes conditions. Malcolm utilise une antenne filaire du type Carolina Windom qui couvre du 160m au 10m. Par chance la bande des 80m n’est pas très chargée ce matin.
Un peu moins de 300km séparent nos stations, un pas très facile à franchir sur cette bande même avec peu de puissance (une cinquantaine de Watts pour ma part et 70W pour G3NZP).

Extrait des échanges entre G3NZP et F4IMT :

Moi-même(F4DBD) juste après le QSO

Le QSO dure un petit quart d’heure le temps d’échanger sur nos conditions de trafic, la météo locale, se souhaiter un joyeux Noël et se congratuler pour ce premier contact radio réussi entre Turners Hill et Saint Léger en Yvelines. Malgré la Covid-19 et le Brexit, nous avons démontré qu’il est possible de se libérer de tout cela grâce au radio-amateurisme.

Autres antennes de G3NZP : HQ-1 Minibeam 2 éléments 20/15/10/6m + Yagi 4 éléments pour le 2m

Ce QSO n’est que le début. Nous nous donnerons régulièrement rendez-vous sur l’air avec l’intention d’établir le contact via toutes les autres bandes ouvertes aux radioamateurs. Pour la rencontre sur place il faudra encore patienter la fin de la pandémie. Malcolm doit se faire vacciner cette semaine. Tout ce que je peux lui souhaiter c’est de rester bien à l’écart de ce virus pour que nous puissions un jour nous voir en chair et en os. 

En plus de contacter d’autres radioamateurs, l’idée est aussi de présenter le radio-amateurisme aux habitants de nos villages respectifs par l’intermédiaire du journal local, le léodégarien pour St Léger en Yvelines. Grégory (F4IMT) se charge de rédiger un article. Prochain objectif en ce qui me concerne, trouver un radioamateur dans la seconde ville jumelée : Marliana en Italie et tenter là aussi d’établir une liaison radio.

À suivre !

0 Partages

Une réponse à “Jumelage entre radioamateurs”

  1. Quelle bonne idée Frédérick !
    Ca peut donner une vision très positive à nos concitoyens de ce formidable loisir.
    Dans le même style, j’ai imaginé pouvoir contacter un cousin de ma mère qui vit à Vancouver, après avoir récemment découvert lors de mes recherches généalogiques qu’il apparaissait dans qrz.com et donc qu’il était radioamateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.